Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

A ALGER, LA POLICE S’ATTAQUE AUX MANIFESTANTS AU GAZ LACRYMOGÈNE : ABJECT !

C'est abject que de s’attaquer à des manifestants civils et pacifiques. C'est un crime, un crime que signe Bensalah au bout de trois jours de son règne. Un crime contre l’humain, contre tout un peuple magnifique. Lançant sa machine répressive, le pouvoir se surpasse. Le régime fantoche de Bensalah conduit par le gouvernement décrié de Bedoui a apposé, vendredi 12 avril, contre des femmes, des enfants et des personnes âgées, civils et pacifiques, ses gaz Lacrymogène et ses matraques. L’idée de gazer des milliers de manifestants, hier, en les coinçant à l’intérieur du tunnel des Facultés rappelle l’Allemagne hitlérienne et son camp d’Auschwitz.  Cela révèle surtout les intentions de ceux qui veulent s’imposer au peuple sorti pacifiquement dire « NON » à leur  machiavélique plan. Ces gens   s’inspirent des pratiques du régime nazi. Et que peut-on donc attendre d’une junte qui bombarde de gaz une partie de son peuple dans un tunnel ? Rien, sinon le pire ! Les résidus Bouteflikien et son système sont prêts à sacrifier tout le peuple pour se maintenir et préserver leurs privilèges. Cette provocation qu’ont su faire les manifestants ne sera surement pas la dernière. Le régime qui refuse d’écouter la rue qui gronde depuis huit semaines, entend mettre à genoux la nation entière.    

توثيق مباشر لعملية القمع التي باشرها بقايا النظام في أكبر نقطة تجمع ساحة موريس أودان

Publiée par Chems Eddine sur Vendredi 12 avril 2019
   

Nous condamnons cet acte vraiment criminel Envoyer de la bombe lacrymogène dans un tunnel un acte vraiment criminelPartager

Publiée par Les Kabyles de Paris sur Vendredi 12 avril 2019
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *