Retards dans la réalisation de logements : résiliation des contrats de 475 entreprises

Le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, a annoncé samedi à Tipasa la résiliation des contrats de 475 entreprises accusant des retards dans la réalisation de projets de logements, soit un total de 25.000 logements. Intervenant en marge de la cérémonie de remise des décisions d'attribution de 500 logements publics locatifs (LPL) ainsi que des décisions d'attribution d'aides au logement rural au siège de l'APW, M. Temmar a précisé qu'en dépit des réalisations enregistrées dans le secteur de l'habitat, plusieurs projets sont à l'arrêt ou en retard, une situation qui incite le ministère à prendre des mesures coercitives à l'encontre des entreprises retardataires, tout en procédant à leur remplacement par d'autres capables de poursuivre les travaux dans de bonnes conditions. Parmi les mesures prises à l'issue d'une série de rencontres entre le ministère de tutelle d'une part et les maîtres d'œuvre et les acteurs sur le terrain d'autre part, le ministre a cité la résiliation des contrats de 475 entreprises, et ce après parachèvement de toutes les procédures légales. Dans ce cadre, M. Temmar a indiqué qu'en dépit que le ministère avait veillé au respect des critères de qualité dans la réalisation, "quelques cas rares de fraude dans la réalisation ont été enregistrés, en raison du manque de suivi par les maitres d'ouvrage et certains bureaux d'études". « Pour mettre fin à ce genre de dépassements, des commissions d'enquête ont été dépêchées pour déterminer les responsabilités de chaque partie et prendre des mesures coercitives à l'encontre des auteurs de manipulation ou fraude dans la réalisation des logements. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *