80 % du domaine minier dans le nord algérien sous explorés

  Le domaine minier dans le nord algérien recèle d’importantes potentialités, mais il demeure sous exploré. Abdelghani Aouadi directeur à  l’Agence de la valorisation des ressources hydrocarbures (ALNAFT),  a indiqué mercredi en marge du Napec à Oran, que  "le domaine minier dans le nord algérien, vaste et important, reste sous  exploré à hauteur de 80%". Selon APS, M. Aouadi a expliqué que Les derniers signes géologiques, notamment ceux des tests sismiques dans  certaines régions du nord algérien ont montré l’importance du domaine  minier. Il a d’ailleurs fait part de travaux de recherches  en cours dans le sud constantinois et au centre du pays. "D’autres indices nous ont donné de nouvelles idées dans les opérations  d’exploration", a-t-il déclaré, citant la découverte en 2013 du gisement  gazier à Rahouia (Tiaret-Nord-ouest). Il a encore rappelé que des résultats sont attendus des travaux  géologiques en cours dans le nord du pays, assurant que l’activité de  prospection est "un domaine libre qui n’obéit pas aux contrats d’exclusivité".  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *